🔒
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierAnses

Les biotechnologies

7 février 2022 à 13:22
Par : Anses

Avec l’essor du génie génétique, les biotechnologies permettent d’intervenir directement sur les gènes des organismes vivants pour en modifier les propriétés. Ces technologies sont utilisées dans de nombreux secteurs, de la recherche à l’industrie, notamment dans les domaines de l’agriculture et de la santé. Depuis sa création, l’Anses remplit plusieurs missions en rapport avec l’utilisation de plantes génétiquement modifiées dans l’alimentation humaine ou animale, désignées sous le nom d’OGM. Le 1er janvier 2022, ses missions ont été élargies suite à la dissolution du Haut conseil des biotechnologies. 

L’Anses et l’Istituto Superiore di Sanità signent un partenariat scientifique

19 novembre 2021 à 14:38
Par : Anses

L’Anses et l’ISS - Istituto Superiore di Sanità (Institut national italien de la santé) principal organisme de recherche en santé publique d’Italie, ont signé un protocole d’accord jeudi 18 novembre 2021. Il vise à renforcer une collaboration scientifique de longue date entre les deux organismes dans les domaines de la santé publique vétérinaire, la sécurité sanitaire des aliments, la nutrition et la santé environnementale.  

Dioxyde de titane : point sur l’actualisation de l’évaluation de l’EFSA pour l’additif alimentaire E171

7 mai 2021 à 11:17
Par : Anses

L’Anses prend note des conclusions de la réévaluation par l’EFSA du dioxyde de titane utilisé comme additif alimentaire (E171), qui confirment des préoccupations sanitaires soulevées par l’Agence dans ses expertises de 2017 et 2019. Elle prendra en compte les données de cette nouvelle évaluation dans ses travaux en cours sur l’évaluation des risques liées aux additifs et ingrédients alimentaires de taille nanométrique.

Hommes et animaux : une seule santé

6 avril 2021 à 17:57
Par : Anses

La pandémie de la COVID-19 a mis en lumière les liens étroits entre la santé des animaux et celle de l'Homme.

À l’occasion de la journée mondiale de la santé, nous vous proposons un décryptage scientifique et un éclairage de nos actions pour mieux comprendre ces interactions au regard du concept One health, une seule santé pour les animaux, l'Homme et l'environnement.

Les interactions entre la santé animale et la santé humaine en 10 points clés

6 avril 2021 à 17:35
Par : Anses

La santé des animaux et celle de l’Homme sont étroitement liées. Chaque année, trois à cinq nouvelles maladies humaines trouvent leur source dans le monde animal. Mieux connaître les pathogènes qui circulent chez les animaux permet d’anticiper les épidémies qui pourraient survenir chez l’Homme dans le futur. Résumé en quelques notions clés pour mieux comprendre la problématique.

Les lipides

15 mars 2021 à 10:12
Par : Anses

Graisses, gras, lipides, acides gras, triglycérides, cholestérol, difficile de s'y retrouver parmi tous ces termes …. Découvrez à quoi correspondent ces termes, le rôle joué par les lipides dans l’organisme, les aliments sources de lipides ainsi que les recommandations de l’Anses.

Faciliter l’accès à la restauration collective et améliorer la qualité nutritionnelle en restauration rapide

25 février 2021 à 00:01
Par : Anses

En France, chaque semaine, 83 % des enfants et adolescents et près de 80 % des adultes actifs et étudiants prennent un ou plusieurs repas en dehors de leur domicile. L’Anses a réalisé un état des lieux des consommations alimentaires et apports nutritionnels de ces repas pris hors foyer.

Pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine : quelle contribution de l’Anses pour protéger la santé des consommateurs ?

9 février 2022 à 11:54
Par : Anses

En diffusant dans notre environnement, les pesticides peuvent se transformer en une ou plusieurs autres molécules appelées "métabolites". Les substances actives de pesticides ainsi que leurs métabolites sont ainsi susceptibles de contaminer les ressources en eau et de se retrouver dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH). L’Anses vient en appui aux autorités dans la gestion des dépassements des limites réglementaires fixées, afin de garantir la santé du consommateur. Elle a également conçu une méthode pour identifier, parmi les métabolites de pesticides, ceux qui devront faire l’objet d’une attention prioritaire au regard des enjeux sanitaires associés à la consommation de l’eau.

Tout savoir sur le dispositif de nutrivigilance

9 février 2021 à 11:23
Par : Anses

Compléments alimentaires, nouveaux aliments, aliments enrichis ou boissons dites énergisantes : la consommation de ces produits peut provoquer des effets indésirables. Pour les identifier rapidement et protéger au mieux la santé des consommateurs, l’Anses a mis en place un dispositif de vigilance alimentaire : la nutrivigilance.

Date limite de consommation (DLC) et date de durabilité minimale (DDM)

4 janvier 2021 à 11:12
Par : Anses

« A consommer avant le », « à consommer jusqu’au », « à consommer de préférence avant le » … ces mentions figurent sur les emballages des produits alimentaires. Mais quelle est la différence ? Que signifient les dates DLC et DDM ? Quels produits sont concernés ? Certaines dates limites peuvent-elles être dépassées sans présenter de risque pour notre santé ? Quels sont les aliments et boissons impérissables ? L’Anses répond aux questions les plus fréquentes et vous livre ses recommandations pour éviter les erreurs.

Singapour et la France signent un protocole d’accord pour renforcer leur coopération concernant la sécurité sanitaire des aliments

14 décembre 2020 à 11:13
Par : Anses

© Christophe Cordevant

Le 14 décembre 2020, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et la Singapore Food Agency (SFA) ont signé un protocole d’accord (Memorandum of Understanding) pour soutenir le développement de la collaboration scientifique et technique entre les deux agences dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments.

Inactivité physique et sédentarité chez les jeunes : l’Anses alerte les pouvoirs publics

23 novembre 2020 à 01:06
Par : Anses

Pour être en bonne santé, il est essentiel de pratiquer des activités physiques – sport, marche, jeux… - et de limiter les temps de sédentarité devant les écrans. L’Anses publie ce jour une évaluation des risques sanitaires associés à la sédentarité et à l’inactivité physique des enfants et adolescents.

Les microplastiques, un risque pour l’environnement et la santé

23 octobre 2020 à 12:26
Par : Anses

La taille des microplastiques est comprise entre 5 millimètres et quelques centaines de nanomètres, soit 70 fois plus petit que l’épaisseur d’un cheveu. Ils sont retrouvés partout dans l’environnement : l’air, les habitations, les cours d’eau, la terre mais aussi les océans. L’ensemble des espèces vivantes, des plus petites comme le zooplancton, aux plus grandes comme les baleines, peuvent les ingérer.

La saison de cueillette des champignons commence : restez vigilants face aux risques d’intoxications !

25 septembre 2020 à 05:46
Par : Anses

Le début de l’automne marque le début de la saison des champignons et de leur cueillette. Chaque année, de nombreuses intoxications par des champignons sont rapportées aux Centres antipoison. Les conséquences sur la santé peuvent être graves et conduire à une hospitalisation voire le décès : troubles digestifs sévères, complications rénales, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe. Aussi, que l’on soit fin connaisseur ou cueilleur occasionnel, il faut rester vigilant et respecter les bonnes pratiques pour une consommation en toute sécurité. 

Présence de cyanobactéries en eau douce : l’Anses fait des propositions en vue d’harmoniser la surveillance et le contrôle

3 septembre 2020 à 14:28
Par : Anses

L’Anses publie ce jour un avis relatif aux risques sanitaires liés à la présence de cyanobactéries et leurs toxines dans les eaux de loisirs, les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH) et aux activités de pêche. Ces travaux ont notamment permis d’actualiser la liste des cyanobactéries productrices de toxines en eau douce présentant un danger pour l’Homme.

Plante comestible et plante toxique : gare aux confusions

17 août 2020 à 07:56
Par : Anses

Certaines plantes toxiques ressemblent à des plantes comestibles et peuvent être confondues avec ces dernières lors de cueillettes dans la nature ou dans le jardin potager. La cueillette de plantes pour la consommation n’est donc pas sans risques et plusieurs cas d’intoxication grave voire mortelle sont régulièrement signalés. L’Agence et les Centres antipoison vous donnent quelques conseils pour éviter les accidents.

 

Intoxication grave dans un jardin potager suite à la consommation de feuilles de datura

30 juillet 2020 à 07:30
Par : Anses

Suite à une intoxication collective grave en région Grand-Est, l’Anses et les Centres antipoison alertent sur les risques liés à la consommation de plantes toxiques sauvages confondues avec des plantes comestibles, y compris dans les jardins potagers.

 

L’Anses fait des recommandations pour limiter l’exposition au cadmium via la consommation des algues alimentaires

27 juillet 2020 à 09:55
Par : Anses

Les algues destinées à l’alimentation présentent, pour près d’un quart des échantillons analysés, des concentrations en cadmium supérieures à la teneur maximale de 0,5 milligramme par kilogramme fixée par le Conseil supérieur d’hygiène public de France (CSHPF).

Sécurité sanitaire des aliments : l’Anses propose un outil pour hiérarchiser les dangers chimiques et biologiques

24 juillet 2020 à 12:12
Par : Anses

De la fourche (production puis transformation de l’aliment) à la fourchette (consommation), les aliments que nous consommons peuvent être contaminés par divers agents chimiques et biologiques (dangers) et ainsi présenter un risque pour notre santé.  Pour aider les gestionnaires du risque à optimiser la sécurité des aliments que nous consommons, l’Anses a élaboré une méthodologie de hiérarchisation de ces dangers.

Table de composition nutritionnelle des aliments (Ciqual) : l’Anses enrichit ses données et publie ses priorités de travail pour les années à venir

7 juillet 2020 à 08:05
Par : Anses

Avec 3 185 aliments référencés, la table Ciqual gérée par l’Anses est la base de données de référence sur la composition nutritionnelle des aliments les plus consommés en France. La nouvelle version de la table Ciqual intègre le détail de tous les sucres individuels contenus dans les aliments. Cette version 2020 propose également des données actualisées sur les principaux fruits et légumes, y compris ceux cultivés en Outre-mer.

Que sont les nouveaux aliments et ingrédients alimentaires (novel foods) ?

6 juillet 2020 à 11:51
Par : Anses

Avec la mondialisation et parce que de nouvelles sources de nutriments sont continuellement identifiées, de nouveaux types d'aliments s'invitent en permanence dans notre assiette. En France, la nutrivigilance permet de surveiller d’éventuels effets indésirables liés à leur consommation. Que sont ces nouveaux aliments et ingrédients et comment sont-ils encadrés en Europe ?

Covid-19: les recherches de l'Anses sur les coronavirus

19 juin 2020 à 11:47
Par : Anses

A l’interface de la santé humaine et animale, dans l’esprit “d’une seule santé” ("One Health"), le positionnement des laboratoires de l’Anses contribue à apporter une réponse efficace à des questions de recherche appliquée, de mise en œuvre immédiate et à réponse rapide. Ainsi, depuis le début de la pandémie Covid-19, l’Anses a mobilisé ses équipes de recherche, son expertise en matière de zoonoses et de coronavirus animaux, et son réseau de laboratoires pour améliorer les connaissances relatives au SARS-Cov-2 et répondre aux questions nées avec cette crise. Découvrez les différents projets conduits par l’Agence.

Les nanomatériaux

8 juin 2020 à 17:43
Par : Anses

Les nanomatériaux sont utilisés de plus en plus fréquemment dans de nombreux produits de la vie courante : aliments, cosmétiques, médicaments, etc. Leur présence soulève de nombreuses questions sur les risques qu’ils peuvent représenter, aussi bien pour la santé humaine que pour l’environnement. Détails des travaux de l’Anses sur les nanomatériaux.

Confusion entre colchique et ail des ours : un cas d’intoxication mortelle signalé par les Centres antipoison

4 mai 2020 à 14:34
Par : Anses

Suite à un décès en région Grand Est, l’Anses et les centres antipoison alertent sur les risques liés à la cueillette et à la consommation de plantes sauvages toxiques confondues avec des plantes comestibles et plus particulièrement sur le risque d’intoxication grave lié au colchique.

L’Anses met en garde contre la consommation de compléments alimentaires pouvant perturber la réponse immunitaire

17 avril 2020 à 14:00
Par : Anses

Certaines plantes contenues dans les compléments alimentaires peuvent perturber les défenses naturelles de l’organisme en interférant notamment avec les mécanismes de défense inflammatoires utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le COVID-19. Les plantes visées par l’avis de l’Anses sont : le saule, la reine des prés, l’harpagophytum, le curcuma, les échinacées, le bouleau, le peuplier, la réglisse…

 

Confinement : Assurer un apport suffisant en vitamine D grâce à l’alimentation

17 avril 2020 à 09:23
Par : Anses

La vitamine D joue un rôle essentiel dans la qualité du tissu osseux et musculaire ainsi que dans le renforcement de notre système immunitaire. Dans le contexte actuel de l’épidémie de Covid-19, les défenses immunitaires peuvent être particulièrement sollicitées. Poissons gras, fromage, jaune d’œuf… la consommation de ces aliments riches permet d’assurer à notre corps un apport en vitamine D.

Eviter les toxi-infections alimentaires en confinement : les bonnes pratiques

8 avril 2020 à 15:41
Par : Anses

Chaque année, en France, environ un tiers des toxi-infections alimentaires déclarées surviennent au domicile. Durant cette période de confinement où l’ensemble des repas sont pris au domicile, les modes de stockage, de préparation et de consommation des aliments peuvent être modifiés. Il est donc essentiel d’appliquer, avec une attention plus soutenue, les bonnes pratiques d’hygiène dans la cuisine.

Maintenir une activité physique et limiter la sédentarité : l’Anses adapte ses repères au confinement

6 avril 2020 à 15:32
Par : Anses

Réduction des déplacements, baisse de l’activité physique et augmentation des temps de sédentarité, déséquilibres énergétiques et alimentaires : le confinement préconisé pour combattre l’épidémie de Covid-19 peut être source de risques spécifiques pour notre santé. L’Anses s’est autosaisie afin d’émettre des recommandations pour atténuer les effets de cette situation particulière sur l’appareil locomoteur, cardiovasculaire et sur le métabolisme.

COVID-19 : pas de transmission par les animaux d’élevage et les animaux de compagnie

11 mars 2020 à 10:09
Par : Anses

Interrogée sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques ou d’aliments contaminés, l’Anses a réuni en urgence un groupe d’experts spécialisés pour répondre à cette question. Sur la base de leur rapport, elle conclut qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation du virus SARS-CoV-2 à l’origine de cette maladie.

Le tremplin Carnot AgriFood Transition obtient sa labellisation d’Institut Carnot

20 février 2020 à 08:12
Par : Anses

L’Anses est partenaire fondateur de ce label d’excellence qui rejoint le réseau des 39 instituts Carnot labellisés par le MESRI. Au sein de ce nouvel institut de recherche et de développement de l’alimentation durable, pour la santé de l’homme et son environnement, l’Anses apportera par la participation de son laboratoire de Ploufragan Plouzané Niort, son potentiel de recherche en santé, bien-être des animaux et sécurité sanitaire des aliments pour accompagner les entreprises agricoles et agro-alimentaires dans la voie de l’agro-écologie.

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : les avis de l'Anses

18 décembre 2019 à 11:41
Par : Anses

L’important panache de fumée produit par l’incendie, le 26 septembre, de l’Usine Lubrizol à Rouen a généré des retombées sur plusieurs départements français. Rapidement, des mesures et des prélèvements ont été initiés par les pouvoirs publics pour évaluer l’impact des substances dangereuses susceptibles d’avoir été émises.

Dans ce contexte, l’Anses a été saisie afin d’évaluer les risques alimentaires potentiellement liés aux retombées. Il s’agit en premier lieu de s’assurer de l’adéquation des premières dispositions prises en matière de surveillance et de prélèvement, en ce qui concerne les productions agricoles et alimentaires.

En vue de compléter la stratégie mise en place en urgence, l’Anses a également été saisie conjointement avec l’Ineris afin d’identifier les principales substances susceptibles d’avoir des effets sanitaires en lien avec différentes voies d’exposition. La contribution de l’Anses vient en complément des travaux de l’Ineris, organisme de référence en matière de risques industriels, qui a notamment dressé la liste des substances susceptibles d’avoir été émises dans l’environnement lors de cet accident industriel et des zones ayant été exposées à ces substances.

Les données brutes de l’étude INCA 3 de l’Anses sont disponibles

18 décembre 2019 à 08:27
Par : Anses

L’Anses publie en OpenData l’ensemble des données issues de sa troisième étude nationale sur les consommations et les habitudes alimentaires des français, INCA 3 publiée en 2017. Les données sont consultables sur le site officiel « data.gouv.fr ».

Lubrizol : recommandations de l’Anses pour la mise en place de la surveillance à long terme des denrées alimentaires

28 novembre 2019 à 16:04
Par : Anses

Suite à l’incendie de l’usine Lubrizol, deux phases de gestion ont été mises en place par les autorités pour maîtriser les risques d’exposition par l’alimentation. Lors de la première étape, les échantillons prélevés avaient pour objectif de rechercher les contaminants susceptibles d’être associés à l’incendie dans des denrées alimentaires situées sous le passage du panache et de mesurer leur niveau. Cette recherche a concerné tant les aliments destinés à l’Homme qu’aux animaux.

Utilisation de plantes à base de berbérine dans les compléments alimentaires

25 novembre 2019 à 00:01
Par : Anses

Les plantes à berbérine sont utilisées dans les compléments alimentaires principalement pour réguler la glycémie et la cholestérolémie, bien qu’aucune allégation de santé ne soit autorisée au niveau européen. Afin d’identifier des conditions d’utilisation sûres de ces compléments alimentaires, l’Anses fait le point sur les effets sanitaires et notamment le profil toxicologique de la berbérine.

Evolution de l’utilisation des additifs alimentaires dans les produits transformés

20 novembre 2019 à 00:01
Par : Anses

L’Anses publie ce jour un état des lieux de l’utilisation des additifs dans les aliments transformés disponibles sur le marché français, dans le cadre de l’Observatoire de l’alimentation (Oqali) opéré conjointement par l’Anses et l’INRA. Grâce aux données collectées sur plus de 30 000 produits, cette étude permet également de mettre en évidence les évolutions de la présence des additifs dans les aliments. Si la majorité des produits contiennent au moins un additif, les usages sont plus importants pour certaines catégories d’aliments.

Préparations en poudre pour nourrissons : les recommandations de l’Anses pour améliorer la maîtrise des dangers microbiologiques

7 novembre 2019 à 09:45
Par : Anses

Suite à l’épidémie de salmonellose survenue en 2017 liée à la consommation de préparations en poudre pour nourrissons, l’Anses a été saisie pour évaluer les mesures d’hygiène, de surveillance et de contrôle mises en œuvre dans la filière de production de ces produits afin d’améliorer la maitrise des dangers microbiologiques. A l’issue de cette expertise, l’Agence rappelle l’importance de l’application rigoureuse des mesures générales d’hygiène pour prévenir les contaminations de ces préparations.

Attention aux courges amères !

31 octobre 2019 à 00:01
Par : Anses

A l’approche d’Halloween et en pleine saison des citrouilles, potirons, potimarrons, pâtissons et autres cucurbitacées qui égaient les recettes d’automne, il est important de rappeler que toutes les « courges » ne sont pas comestibles. Certaines courges amères peuvent être à l’origine d’intoxication alimentaire parfois grave.

 

Incendie de l’usine Lubrizol : avis de l’Anses sur les risques alimentaires

18 octobre 2019 à 19:20
Par : Anses

Suite à l’incendie de l’usine Lubrizol, l’Anses a été saisie le 2 octobre dernier par le ministère en charge de l’Agriculture pour évaluer les risques alimentaires pouvant découler des retombées du panache de fumée. L’Agence publie ce jour son avis sur les analyses réalisées sur les productions agricoles prélevées du 28 septembre au 10 octobre.

Incendie de l’usine Lubrizol : expertise de l’Anses sur la surveillance des eaux destinées à la consommation humaine

17 octobre 2019 à 13:01
Par : Anses

Dans le cadre de son expertise sur les risques sanitaires potentiels liés aux contaminations par les retombées de l’incendie de l’usine Lubrizol, l’Anses publie ce jour son avis concernant la surveillance des eaux destinées à la consommation humaine (EDCH) en Normandie.

Eviter une substitution du Bisphénol A par le Bisphénol B

16 octobre 2019 à 15:12
Par : Anses

Le Bisphénol B présente des propriétés endocriniennes similaires à celles du Bisphénol A. Telle est la conclusion des experts de l’Anses dont les travaux sont publiés aujourd’hui dans la revue Environmental Health Perspectives. L’article présente les résultats de l’évaluation des propriétés de perturbation endocrinienne du bisphénol B (BPB) menée en septembre 2018 dans le cadre de la Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 1).

Incendie de l’usine Lubrizol : expertise de l’Anses sur les analyses de lait

14 octobre 2019 à 16:58
Par : Anses

Suite à l’incendie de l’usine Lubrizol, les productions végétales et animales telles que le lait, les œufs, le miel, ont été placées sous consigne dans un large ensemble de communes où des suies ont été observées (Seine-Maritime, Oise, Nord, Somme et Aisne). Dans le cadre de son expertise sur les risques alimentaires pouvant découler des retombées du panache de fumée, l’Anses a été sollicitée en urgence le 11 octobre pour fournir des éléments scientifiques sur les possibilités et conditions d’une levée des mesures d’interdiction visant la collecte du lait.

Premier avis de l’Anses relatif à l’évaluation des risques alimentaires liés à l’incendie industriel de l’usine Lubrizol

10 octobre 2019 à 16:48
Par : Anses

L’important panache de fumée produit par l’incendie, le 26 septembre, de l’Usine Lubrizol à Rouen a généré des retombées sur plusieurs départements français. Rapidement, des mesures et des prélèvements ont été initiés par les pouvoirs publics pour évaluer l’impact des substances dangereuses susceptibles d’avoir été émises.

Travaux et implication de l'Anses sur les perturbateurs endocriniens

8 juillet 2019 à 09:54
Par : Anses

Les perturbateurs endocriniens sont des substances capables d’interférer avec notre système hormonal, entrainant des effets délétères. Face aux multiples sources d’exposition, l’enjeu est de pouvoir comprendre le rôle joué par ces substances dans le développement de certaines pathologies. L’évaluation de leurs effets sur la santé représente ainsi un défi scientifique et un enjeu important en matière de santé publique. L’Anses est l’un des acteurs majeurs de ces actions. Elle mène notamment d’importants travaux d’évaluation pour identifier les substances à caractère perturbateur endocrinien et pilote un programme de recherche dont une partie est dédiée aux perturbateurs endocriniens : le PNR-EST.  

Cueillette de plantes comestibles : ne pas confondre avec des plantes toxiques

1 juillet 2019 à 09:11
Par : Anses

Suite aux signalements de plusieurs cas d’intoxication grave, dont deux décès, l’Anses et le réseau des Centres antipoison attirent l’attention sur les risques liés à la confusion de plantes toxiques avec des plantes comestibles. L’Agence appelle à plus de vigilance et livre quelques conseils pour éviter les risques d’intoxication.

❌