🔒
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
✇Anses

Nutrition et cancers : quelles recommandations ?

Quelles recommandations nutritionnelles peut-on faire en matière de prévention des cancers sur la base de l'ensemble des données scientifiques disponibles ? Face au problème majeur de santé publique que sont les cancers et dans un contexte foisonnant de conseils et prises de position parfois contradictoires, l'Anses a souhaité s'auto-saisir et publie aujourd'hui un rapport d'expertise « Nutrition et cancer : légitimité de recommandations nutritionnelles dans le cadre de la prévention des cancers».

✇Anses

Exposition alimentaire aux substances chimiques : l'Anses publie les résultats de la deuxième étude de l'alimentation totale

30 juin 2011

L'Agence vient de réaliser la plus large photographie jamais réalisée des apports nutritionnels et expositions alimentaires aux substances chimiques de la population en France, en vue d'évaluer le risque à long terme de ces expositions. D'une façon générale, EAT 2 confirme le bon niveau de maîtrise des risques sanitaires associés à la présence potentielle de contaminants chimiques dans les aliments en France, sur la base des seuils réglementaires et valeurs toxicologiques de référence disponibles.

✇Anses

Chlordécone : l'Anses évalue l'exposition alimentaire des jeunes enfants Guadeloupéens

Dans le cadre des travaux qu'elle mène depuis 2002 sur l'évaluation des risques alimentaires liés au chlordécone, l'Anses s'est spécifiquement penchée sur l'exposition alimentaire des jeunes enfants Guadeloupéens lors de la période de diversification alimentaire. Les résultats de ce travail, publiés aujourd'hui, montrent que l'exposition à long terme ne dépasse pas les limites tolérables du point de vue toxicologique.

✇Anses

Lancement d'un projet européen destiné à harmoniser et à faciliter le suivi des contaminants de l'alimentation

Plusieurs pays européens réalisent régulièrement des études destinées à suivre l'exposition des populations aux contaminants chimiques à travers leur alimentation quotidienne (études dites "de l'alimentation totale"). Un projet européen appelé "TDS_EXPOSURE" est lancé aujourd'hui afin d'harmoniser les méthodes utilisées pour réaliser ces études et ainsi faciliter leur mise en œuvre et la comparaison des résultats. Destiné à durer 4 ans, ce projet est coordonné par l'Anses et réunit 26 partenaires de 19 pays européens.

✇Anses

Edulcorants intenses: l’Anses fait aujourd’hui un premier point sur les risques et les bénéfices nutritionnels en période de grossesse

Suite à un premier avis rendu en mars 2011 au sujet de deux études s’intéressant aux effets sanitaires d’édulcorants intenses, l’Anses s’est auto-saisie de l’évaluation des risques et bénéfices nutritionnels de l’ensemble des édulcorants intenses. Cette évaluation est en cours et un premier point d’étape est publié aujourd’hui. Il traite spécifiquement des effets de la consommation de ces édulcorants chez la femme enceinte. Ce travail ne permet pas de conclure sur le risque potentiel, faute d’un nombre suffisant d’études chez la femme enceinte.

✇Anses

L’Anses va examiner sans délai une nouvelle étude sur la toxicité des OGM

Par : Anses

Une nouvelle étude relative à la toxicité des OGM est publiée aujourd’hui. Saisie par le Gouvernement, l’Anses va examiner sans délai cette nouvelle étude et transmettra dans les meilleurs délais ses conclusions aux ministères. 

✇Anses

L'Anses fait le point sur l'exposition alimentaire de la population antillaise aux résidus de pesticides

Par : Anses

Du fait d'habitudes alimentaires spécifiques et des ravageurs auxquels doit faire face l'agriculture tropicale, la population antillaise pourrait être exposée à un risque particulier lié aux résidus de pesticides dans l'alimentation. L'Anses, dans le cadre du plan national d'actions "Chlordécone", a réalisé l'étude Sapotille afin d'évaluer ce risque. Ces travaux ont exclu le chlordécone qui a déjà fait l'objet de plusieurs études spécifiques.

✇Anses

Sel : une diminution des apports, malgré tout insuffisante

Par : Anses

Consommé en excès, le sel est un des facteurs de risque de maladies, notamment hypertension artérielle et maladies cardio-vasculaires. En 2002, l'Agence recommandait une baisse de 20% des apports de la population et préconisait une réduction progressive de la teneur en sel de certains aliments. En partenariat avec l'Institut national de la consommation, un suivi de la teneur en sel d'un panel d'aliments a été mis en place depuis 2003. L'Anses vient d'évaluer l'impact des évolutions de composition observées depuis la mise en place de ce suivi.

✇Anses

Le sel

Par : Anses

Le sel est nécessaire au fonctionnement de l'organisme. Cependant en consommer en excès peut favoriser le développement de certaines maladies. La réduction de l’apport en sel constitue un objectif phare des Programmes Nationaux Nutrition Santé successifs. Point sur la consommation des français et recommandations de l’Agence.

✇Anses

Le point sur les additifs alimentaires

Par : Anses

E 300, E 104, E 129, gomme de xanthane, méthylcellulose, quelles substances se cachent derrière ces codes ou ces noms ? A quoi servent-elles ? Dans quels aliments les retrouve-t-on ? Sont-elles dangereuses ? Comment sont-elles réglementées ?

✇Anses

Les auxiliaires technologiques

Par : Anses

Les auxiliaires technologiques sont des substances, non consommées comme ingrédients alimentaires en soi, mais utilisées lors du traitement ou de la transformation de matières premières, de denrées alimentaires ou de leurs ingrédients afin de répondre à un objectif technologique donné. Hormis les préparations enzymatiques qui font l’objet d’un cadre réglementaire européen, l’ensemble des auxiliaires technologiques sont réglementés au niveau français. L’Anses assure leur évaluation avant mise sur le marché.

✇Anses

Les arômes

Par : Anses

Les arômes sont des substances chimiques non consommées en tant que telles, que l’on introduit dans les aliments pour leur donner un goût ou une odeur particulière. Présentation de ces substances et du cadre réglementaire qui les régit.

✇Anses

L’Anses, acteur de la qualité des eaux

Par : Anses

L’approvisionnement en eau potable et l’assainissement ont fortement contribué à l’amélioration de la santé publique, à l’expansion de la vie sociale et économique. La sécurité sanitaire de l'eau quel que soit son usage est un enjeu de santé publique auquel l'Agence contribue en évaluant les risques sanitaires des eaux afin d’éclairer l’action des pouvoirs publics.

✇Anses

Les allégations

Par : Anses

"Riche en calcium et en fer", "Contribue à renforcer les défenses naturelles de l'organisme", "Allégé en sucre", "Pauvre en sodium", les allégations sont partout… Comment sont-elles réglementées et quel rôle joue l'Anses ?

✇Anses

Eau du robinet

Par : Anses

L'eau est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme humain, ce qui explique l’importance accordée à sa disponibilité et à sa qualité. L'eau du robinet, ou eau de distribution publique, a pour origine des eaux de surface et des eaux souterraines. Elle est traitée afin de respecter la réglementation relative à une soixantaine de paramètres microbiologiques, physico-chimiques, radiologiques et organoleptiques, fixés par la réglementation européenne déclinée dans le droit national. Le traitement des eaux est adapté à la qualité de la ressource et vise à éliminer les micro-organismes pathogènes (bactéries, virus, parasites), contaminants chimiques (pesticides, nitrates…) et les excès de sels minéraux (fluor, sodium..).

✇Anses

Profils nutritionnels

Par : Anses

Les allégations figurant sur les aliments semblent constituer un critère déterminant dans l'achat des produits alimentaires. Dans ce contexte, la Commission européenne souhaite définir des conditions d'accès des produits à ces mentions. Appelée à fournir les éléments définissant la position française en la matière, l'Agence a rendu un rapport en 2008.

✇Anses

Oqali

Par : Anses

Une alimentation équilibrée passe par des habitudes individuelles mais implique également que les aliments proposés au consommateur présentent une composition nutritionnelle satisfaisante. Afin d'être en mesure de suivre la qualité de l'offre alimentaire, l'Oqali (initialement Observatoire de la qualité de l'alimentation), prévu par le Programme national nutrition santé 2006-2010 (PNNS 2), a été créé en février 2008 par les ministères chargés de l'agriculture, de la santé et de la consommation. Il est conjointement mis en œuvre par l’Anses et l’INRA.

✇Anses

Les minéraux

Par : Anses

Outre de l'eau et des matières organiques (macronutriments), les aliments nous apportent également des matières minérales, parfois indispensables au bon fonctionnement de notre corps. Tour d’horizon de ces substances bien utiles.

✇Anses

Les collations à l’école

Par : Anses

Les habitudes alimentaires acquises au cours de l'enfance et de l'adolescence se construisent, en grande partie, dans le cadre familial, l'école venant en complément. Ces habitudes ont une influence majeure sur les comportements ultérieurs. Dans ce contexte, l’Agence a rendu plusieurs avis et recommandations concernant les collations proposées aux enfants dans le cadre scolaire.

✇Anses

Réfrigérateur et hygiène des aliments

Par : Anses

Le maintien à basse température d'aliments réfrigérés permet d'une part de ralentir la croissance des micro-organismes et ainsi de limiter la survenue de toxi-infections alimentaires ; et d'autre part de conserver les qualités nutritionnelles des aliments. L'efficacité de la chaîne du froid dépend de la température de réfrigération mais également du maintien de celle-ci à un niveau homogène. Retrouvez tous nos conseils pour une utilisation optimale de votre réfrigérateur.

✇Anses

Favisme

Par : Anses

Le favisme est une maladie génétique qui touche les personnes porteuses d’un déficit en glucose-6-phosphate déhydrogénase (G-6-PD), une enzyme. Ce déficit nécessite que les personnes touchées soient vigilantes et évitent certains aliments. Saisie par le ministère de la santé, l’Agence a formulé des recommandations à destination des personnes touchées et souligne l’importance de la sensibilisation des professionnels.

✇Anses

Consommation de poissons et exposition au méthylmercure

Par : Anses

A haute dose, le méthylmercure est toxique pour le système nerveux central de l'homme en particulier durant son développement in utero et au cours de la petite enfance. La consommation de poisson constitue la principale source d'exposition alimentaire de l'homme au méthylmercure. Au regard des bénéfices nutritionnels liés à la consommation de poissons, l’Agence a évalué les risques liés à cette substance afin de déterminer des fréquences de consommation de poisson sans risque pour la santé à cet égard.

✇Anses

PCB, quelles valeurs critiques d'imprégnation dans le sang ?

Par : Anses

La toxicité des PCB n'est pas directement liée à la quantité consommée à un instant donné mais essentiellement à leur accumulation dans l’organisme. L’Anses a examiné les données scientifiques existantes pour déterminer des seuils en dessous desquels les risques sanitaires sont considérés comme négligeables. Ces seuils sont appelés « valeurs critiques d’imprégnation ».

✇Anses

Etude nationale coordonnée par l'Anses et l'Invs sur l'imprégnation aux PCB des consommateurs de poisson d'eau douce

Par : Anses

Dans un contexte de pollution de plusieurs cours d'eau par les PCB et de dépassement des teneurs maximales autorisées dans certaines zones pour plusieurs espèces de poissons d'eau douce, l'Agence a été chargée, en 2008, de réaliser, en collaboration avec l'Institut de veille sanitaire (InVS), une étude sur l'imprégnation aux PCB des consommateurs de poissons d'eau douce. Objectifs et modalités de réalisation de ce travail dont les résultats ont été publiés début  2012.

✇Anses

Consommation de poisson d'eau douce et imprégnation aux PCB, une étude nationale

Par : Anses

Dans un contexte de pollution de plusieurs cours d'eau par les PCB et de dépassement des teneurs maximales autorisées dans certaines zones pour plusieurs espèces de poissons d'eau douce, l'Agence a été chargée, en 2008, de réaliser, en collaboration avec l'Institut de veille sanitaire, une étude sur l'imprégnation aux PCB des consommateurs de poissons d'eau douce. A l'issue de trois années de travail, les résultats de cette étude montrent notamment que les imprégnations mesurées dans cette étude sont voisines de celles de la population générale. Ce travail, a permis à l'Anses d’établir des fréquences de consommation maximale de poissons fortement bio-accumulateurs de PCB sans risque pour l'homme sur le long terme.

✇Anses

PCB, carte d’identité

Par : Anses

Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont des polluants chimiques persistants dans l'environnement largement répandus à la surface du globe. D’où proviennent ces substances? Quels sont leurs effets sur la santé ? Et comment sont elles réglementés dans les aliments ? Réponses ci-dessous.

✇Anses

Toxoplasmose

Par : Anses

Parasite pouvant être présent dans la viande crue ou insuffisamment cuite, sur les légumes, ou les fruits insuffisamment lavés, Toxoplasma gondii peut être responsable d'affections graves en cas d'infection congénitale (au cours de la grossesse) ou chez les patients immunodéprimés. Quelques mesures simples permettent de limiter ce risque.

✇Anses

PCB : le rôle de l’Anses

Par : Anses

Depuis plusieurs années, la question d'une pollution des cours d'eaux français par les PCB et de son impact sur la population est posée. Depuis 2003, l'Agence et ses experts sont mobilisés sur ce dossier difficile et ont notamment produit une vingtaine d’avis évaluant précisément les risques sanitaires liés à la consommation de poissons contaminés par les PCB et permettant d'apporter à l'Etat l'éclairage indispensable à la gestion du risque lié à ces contaminants au niveau national et en particulier dans la révision de la réglementation européenne sur les PCB.

✇Anses

Vitamine A & caroténoïdes provitaminiques

Par : Anses

La vitamine A est indispensable à tous les âges de la vie. Elle intervient dans de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment la vision. Découvrez son rôle, les aliments dans lesquels on peut la trouver, les niveaux d’apports conseillés pour les différentes catégories de la population, et les troubles liés à des apports inadéquats.  

✇Anses

Vitamine B9 ou acide folique

Par : Anses

La vitamine B9 (ou acide folique) est indispensable pour assurer certaines fonctions de notre corps, notamment la production du matériel génétique. Découvrez ses fonctions, les aliments dans lesquels la trouver, et les risques liés à un apport trop faible ou trop élevé.

✇Anses

Vitamine C ou acide ascorbique

Par : Anses

La vitamine C intervient dans de grandes fonctions de l’organisme, telles que la défense contre certaines infections, ou l’assimilation du fer. Découvrez plus précisément son rôle, les aliments dans lesquels la trouver, et les apports nécessaires pour la population.

✇Anses

Vitamine D : pourquoi et comment assurer un apport suffisant ?

Par : Anses

La vitamine D joue un rôle essentiel dans la qualité du tissu osseux et musculaire ainsi que dans le renforcement de notre système immunitaire. Pourtant, la majorité des Français n’en consomme pas suffisamment. Quels aliments consommer pour veiller à un apport suffisant ? Quels sont les risques pour la santé en cas de carence en vitamine D ? La consommation de compléments alimentaires est-elle la solution pour prévenir ces carences ? Certaines populations doivent-elles consommer davantage de vitamine D que d’autres ? Existe-t-il un risque en cas d’excès d’apport ?

L’Anses répond à toutes vos questions. 

✇Anses

Que sont les vitamines ?

Par : Anses

Les vitamines sont des substances sans valeur énergétique mais pourtant essentielles pour l’organisme. Ces substances sont en effet nécessaires à un grand nombre de processus physiologiques. A l'exception de deux d'entre elles (vitamines K et D), le corps humain est incapable de les fabriquer. De ce fait leur apport par l'alimentation est primordial pour le fonctionnement harmonieux de notre organisme. 

✇Anses

Les acides gras trans

Par : Anses

Des études ont montré qu’une consommation excessive d’acides gras trans est associée à une augmentation du risque cardiovasculaire. Découvrez d’où proviennent ces substances et les recommandations de l’Anses les concernant.

✇Anses

Algues vertes, baignade et consommation de coquillages

Par : Anses

Chaque été, depuis plus de 30 ans, des segments du littoral français sont touchés par des échouages massifs d’algues vertes. Une fois échoués sur les plages, ces dépôts d’algues entraînent des dégagements importants de gaz lors de leur décomposition, notamment de sulfure d’hydrogène (H2S), exposant potentiellement les promeneurs, les riverains et les travailleurs chargés de leur ramassage à des risques. La question des risques liés à ces algues en cas de baignade ou de consommation de coquillages est également posée. Détail des travaux de l’Agence sur ce sujet.

✇Anses

La restauration scolaire

Par : Anses

Bonnes ou mauvaises, les habitudes alimentaires s'acquièrent dès le plus jeune âge et influent sur la santé. De la maternelle au lycée, deux enfants sur trois en moyenne, soit plus de 7 millions d’enfants, mangent à la cantine au moins une fois par semaine. L'amélioration des menus servis à l'école, de leurs qualités nutritionnelles et sanitaires est donc aujourd’hui une priorité de santé publique. Consciente de cet enjeu de santé publique, l'Agence a mené plusieurs séries de travaux pour évaluer la fréquentation des cantines et la qualité nutritionnelle des repas qui y sont servis.

✇Anses

Veillez à ne pas interrompre la chaîne du froid

Par : Anses

Garder les aliments à basse température permet de ralentir la croissance des micro-organismes et de limiter la survenue de toxi-infections alimentaires, tout en préservant les qualités nutritionnelles et organoleptiques des aliments. Nos recommandations pour garantir la chaîne du froid en continu, notamment en périodes de fortes chaleurs.

✇Anses

La trichinellose

Par : Anses

Trichinella spp. est un parasite microscopique de certains mammifères monogastriques. Il vit dans les cellules musculaires striées squelettiques de l’animal qu’il parasite et provoque la trichinellose, maladie d’origine animale transmissible à l'Homme. L’Homme se contamine en consommant de la viande crue ou insuffisamment cuite d'animaux contaminés. Le Laboratoire de santé animale de l’Anses de Maisons-Alfort est laboratoire national de référence (LNR Parasites transmis par les aliments) pour ce parasite. A ce titre, il coordonne les réseaux des laboratoires chargés de la surveillance, développe des méthodes de détection et mène des recherches sur ce parasite et la maladie associée. L’Anses a rendu plusieurs avis et produits d’expertise en lien avec l’évaluation du risque lié à Trichinella spp.

✇Anses

Protection des ressources en eau utilisées pour la production d’eau destinée à la consommation humaine

Par : Anses

Pour permettre à l’usager de disposer au robinet d’une eau de bonne qualité il est nécessaire de disposer d’une ressource en eau de bonne qualité. Il convient ainsi de maintenir la qualité des ressources en eau en les protégeant. A cette fin des espaces préservés sont définis autours des sites de captage, ils sont appelés périmètres de protection des captages. L’Anses est chargée d’évaluer les risques liés à diverses pratiques susceptibles d’influer sur la qualité des ressources telles que le stockage souterrain de gaz ou l’installation de dispositifs d’exploitation d’énergies renouvelables dans les périmètres de protection des captages.

✇Anses

Prévenir les risques sanitaires liés à la présence de substances chimiques dans les eaux destinées à la consommation humaine

Par : Anses

Les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH) peuvent contenir diverses substances chimiques d’origine naturelle et/ou anthropique. À la demande du ministère chargé de la santé, l’Anses évalue les risques sanitaires liés à la présence de ces substances, dans les eaux destinées à la consommation humaine. Pour protéger au mieux le consommateur, elle appuie en particulier les autorités en cas de dépassement des limites réglementaires.

✇Anses

Matériaux et objets au contact de l’eau, produits et procédés de traitement des eaux de distribution publique

Par : Anses

Afin de prévenir la contamination des eaux destinées à la consommation humaine, une maîtrise des risques sanitaires depuis la ressource jusqu’au robinet du consommateur est indispensable. Ainsi, il est essentiel que l’innocuité des matériaux et objets se trouvant à son contact lors des étapes de production, traitement et distribution de l’eau ainsi que l’innocuité et l’efficacité des produits et procédés utilisés pour son traitement soient évalués. Dans ce cadre, l’Anses est chargée d’évaluer certains de ces matériaux ou produits, d’élaborer des lignes directrices pour encadrer leur évaluation et d’apporter un appui scientifique et technique à l’État pour l’élaboration de la réglementation en la matière. 

✇Anses

Eaux conditionnées

Par : Anses

Contrairement à l’eau du robinet, les eaux conditionnées ou embouteillées sont uniquement destinées à la boisson. Tout comme l’eau du robinet, les eaux embouteillées font l’objet d’une surveillance par les producteurs et les distributeurs, et d’un contrôle par les autorités sanitaires. Par ailleurs, du fait de leurs caractéristiques, ces eaux font l’objet d’une réglementation spécifique. Dans ce contexte, l’Anses fournit des outils d’évaluation de la qualité de ces eaux pour les pouvoirs publics et mène des recherches.

✇Anses

Etude Calipso, bénéfices et risques d'une forte consommation de produits de la mer

Par : Anses

Réalisée de 2003 à 2006 par l'Agence, le ministère chargé de l'agriculture et l'INRA dans 4 régions côtières françaises, l'étude CALIPSO(Consommations Alimentaires de poissons et produits de la mer et Imprégnation aux éléments traces, polluants et oméga 3) a cherché à évaluer les bénéfices nutritionnels et les risques de contamination pouvant résulter d'une forte consommation de produits de la mer. Les recommandations centrales qui en résultent sont de diversifier sa consommation de produits de la mer, tant en ce qui concerne les espèces que les sources d'approvisionnement.

✇Anses

Le Paquet hygiène

Par : Anses

Entrée en vigueur au 1er janvier 2006, la réforme de la réglementation européenne relative à l’hygiène des aliments a simplifié et harmonisé les textes applicables dans l’Union européenne. Cet ensemble de textes réglementaires, appelé « Paquet hygiène », concerne l’ensemble de la filière agroalimentaire depuis la production primaire, animale et végétale jusqu’au consommateur en passant par l’industrie agroalimentaire, les métiers de bouche, le transport et la distribution (« de la fourche à la fourchette »). Son objectif est d'harmoniser le niveau de sécurité sanitaire en impliquant l'ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire, soumis ainsi aux mêmes exigences, en officialisant la responsabilité des professionnels et en optimisant les contrôles des autorités sanitaires.

✇Anses

Le calcium

Par : Anses

Le calcium est le minéral le plus abondant du corps humain. Découvrez à quoi sert le calcium dans l’organisme, les besoins de la population ainsi que les aliments qui en contiennent. 

✇Anses

Le fer

Par : Anses

Le fer est un minéral jouant un rôle essentiel pour l’organisme. Découvrez un résumé de ses fonctions, les besoins nutritionnels de la population et les aliments qui contiennent.

✇Anses

Iode

Par : Anses

L'iode est un oligo-élément impliqué dans la synthèse des hormones thyroïdiennes. Découvrez son importance pour l’organisme, les besoins de la population et les aliments en contenant.

✇Anses

Les acides gras oméga 3

Par : Anses

Les acides gras oméga 3 constituent une famille d’acides gras essentiels. Elle regroupe des acides gras indispensables, nécessaires au développement et au bon fonctionnement du corps humain, mais que notre corps ne sait pas fabriquer. Ils peuvent néanmoins être fabriqués à partir de leur précurseur s'il est apporté par l'alimentation. Découvrez le rôle de ces acides gras et les aliments qui en contiennent.

✇Anses

Manger du poisson : pourquoi ? comment ?

Par : Anses

Le poisson possède des qualités nutritionnelles précieuses qui en font un invité de choix des menus de toute la famille. Voici un résumé des éléments qu’il apporte, ainsi que les recommandations de l’Agence en terme de consommation afin de profiter au mieux de ses bienfaits nutritionnels.

❌